Malaisie: ma dernière escale asiatique / Malaysia: last stop in Asia


J’ai terminé mon voyage en Asie par le pays où j’ai commencé avec Blanche: la Malaisie (enfin, sans compter Singapour)
5.5 mois, ça me parait super court et très long à la fois car j’ai fait plein de choses.
Donc, ma dernière escale, c’était Georgetown, ville située sur l’ile de Penang, au Nord Ouest de la Malaisie. Classée à l’Unesco et connue pour être l’une des -si ce n’est LA- capitale gastronomique d’Asie du Sud-Est, Georgetown est aussi réputée pour son street art. Du coup, durant les 5 jours passés sur place, je me suis baladée, ai beaucoup flâné dans les rues, goûté de nombreuses spécialités locales: c’était bien sympa! Des délicieux naan de Little India aux lanternes rouges de Chinatown pour célébrer le Nouvel An Chinois, j’ai tout aimé à Georgetown!
Et en repartant vers Kuala Lumpur, je me suis arrêtée une nuit à Ipoh, ville située à mi-chemin entre Georgetown et Kuala Lumpur: une pause bien sympa, malgré les seaux d’eaux qui nous tombaient dessus le soir. Mais le délicieux poulet, la salade de méduses (un régal) et les pâtisseries du Nouvel An Chinois valaient le détour!
Le lendemain, j’ai repris le chemin de Kuala Lumpur: c’était bizarre de repasser par les endroits que j’ai découverts en août… Et je me suis envolée pour Bangkok, pour passer une dernière journée avec Sandra, rencontrée au Laos puis retrouvée en Birmanie. Demain vendredi, je prends mon vol pour Sydney (via Singapour) pour une nouvelle aventure, en Océanie: j’ai hâte!

Mes photos de Malaisie

I finished my trip in Asia in the country where I started (if I exclude Singapore) with Blanche 5.5 months ago. It seems to me like it was a short and a very long time ago at the same time.
So, my last stop was Georgetown, located on Penang island, North West of Malaysia. Georgetown, listed on the Unesco, is also very well known for its street art and its food: it is supposed one of the, if not THE, food capital of South-East Asia. So, during the 5 days I spent there, I just wandered in the streets, discovering the street art, stopping to eat new things. From the big area of ´Little India’ to the the Chinatown area, enlightened with red colors everywhere to celebrate Chinese New Year, I truly enjoyed the atmosphere of the city.
And, on my way to Kuala Lumpur, I stopped in Ipoh (half way) for 1 night: despite the rain showers, it was a nice break. The delicious chicken, jellyfish salad and pastries for Chinese New Year were really worth it!
The following day, I took the bus to Kuala Lumpur: it felt weird to go back to the places I discovered in August… And from there, I flew to Bangkok to spend one last day with Sandra, that I met in Laos and again in Myanmar. Tomorrow I will fly to Sydney (via Singapore) for a new adventure in Oceania: I look forward to it!

My pictures of Malaysia

Advertisements

Malaisie: mes adresses / My suggestions in Malaysia

Voila les adresses que j’ai vraiment bien aimées, et que je partage donc.
Below you will find the places I liked in Malaysia (my own judgment):

Malacca/Melaka
– Restaurant Ban Li Xiang Satay Celup (voir cet article / see this article)
Hotel Puri: il ne porte pas bien son nom car il est super agréable et il y a un mini-musée à l’intérieur (il s’agit d’un des plus vieux bâtiments de la ville / Despite its name (pourri meaning rotten in French), the hotel is very nice and has its own museum (it is one of the oldest building in town)
A Kecil (Perhentian Islands)
Ohlala Divers: pizza extra (pour changer de la nourriture asiatique): elles valent vraiment le coup / if you want to eat something else than Asian food: the crust is very thin, hence delicious!
A Kuala Lumpur:
The Yard Boutique Hotel: super bien situé (à côté du marché de nuit), chambres simples mais assez design (à éviter le jour par contre car assez sombre) / very well located, next to the food night market, simple rooms with a nice design
The PODs backpacker hotel: à 2 pas de KL Sentral, donc super bien situé. Auberge de jeunesse très propre, lobby/café bien agréable. J’ai payé $8 pour une nuit en dortoir de 4 personnes. Parfait pour prendre le train pour l’aéroport tôt le matin / you can’t beat the location of this very clean hostel: ideal when you have an early flight to catch since it is a 3′ walk from KL Sentral.

Je n’ai pas d’adresse à éviter, étant donné que partout où on est allées, si ce n’était pas toujours ‘wow’, c’était au minimum correct (selon mes critères)
I don’t have any “to-avoid places”, since every place we went to was minimum correct (maybe not ‘wow’ but ok, at least for my standards.)

Etonnante Malaisie/ Surprising Malaysia (for me)

Ce qui m’a surprise en Malaisie:
– de voir un pays si moderne et développé
– tout le monde parle anglais (influence britannique oblige), ce qui est bien pratique
– On roule donc aussi à gauche (je ne savais pas…)
– L’appel à la prière par le muezzin, les salles de prière (1 pour les hommes, 1 pour les femmes) dans toutes les gares, qu’elles soient routières, ferroviaires, aéroports). Normal me direz-vous dans un pays à 60% musulman. Mais comme, mis à part la Turquie, je n’avais encore jamais voyagé dans un pays musulman, ça a ajouté une note exotique.
– Ces femmes voilées (avec plusieurs couches) et souvent sombrement vêtues qui semblent s’accomoder parfaitement de la chaleur alors que de mon côté, en short et tshirt, je supporte difficilement la chaleur
– Kuala Lumpur: certains trains ont des wagons dédiés aux femmes uniquement
– Le fait que, à l’heure où la polémique du burkini bat son plein en France -enfin, il y a quelques jours-, je constate qu’en Malaisie, touristes occidentaux en bikini cohabitent très simplement & tranquillement sur la plage dans les Perhentian Islands avec les femmes locales qui se baignent habillées et voilées
– Les drapeaux malaisiens accrochés vraiment partout: il est vrai que le 31 août, c’était leur fête nationale. Mais je me demande si c’est comme ça toute l’année. En tous cas, maintenant, je le connais ce drapeau! 🇲🇾

While in Malaysia, I was surprised to see:
– Such a modern and developed country
– Everybody speaks English (British influence), which makes things really easy
– People also drive on the left side of the road
– The muezzin calling for prayer, the praying rooms for men and for women in every station -bus, train, airport-. What is surprising in a country where 60% of the population is Muslim? Nothing, it is just that until now, except for Turkey, I never travelled in a Muslim country that I was not used to it
– The Muslim women who are covered with several -often dark- layers, and who seem to be totally fine with the heat while I am sweating even though I am wearing shorts and tshirts
– In Kuala Lumpur, certain trains have some cars dedicated to women only
– While the ‘burkini’ polemic is on in France -or at least
was on a few days ago-, meanwhile, in Malaysia, Western tourists in bikini and covered women are enjoying the beach and the ocean next to each other, very peacefully
– The Malaysian flags displayed everywhere in each place we went to. I don’t know when / if they remove them (National Day was on August 31). Well, now I know what the Malaysian flag looks like!! 🇲🇾

Malaisie: j’ai moins aimé / What I did not really like

– Le trafic à Kuala Lumpur: le piéton n’a clairement pas la priorité
– Le massage des pieds à Malacca: la réflexologie plantaire n’est pas du tout douce (contairement à ce que je pensais), et fait encore plus mal quand on est très chatouilleux. Même combat pour le massage thai épaules et dos
– L’attrape touristes dans les Cameron Highlands où l’on vous emmène visiter toutes les ‘fermes’ du coin: cactus, insectes, papillons: sans grand intérêt selon moi
– La pollution dans les Iles Perhantian: le paysage paradisiaque n’empêche nullement les gens de laisser leurs mégots sur la plage et jeter leurs papiersà côté des poubelles: c’est bien dommage
– Notre face à face avec un varan (de la taille d’un crocodile) dans les Perhentian. Vaillantes comme 10, on a rebroussé chemin pour prendre un autre sentier, mais on n’en menait pas large
Les photos de Malaisie

The heavy traffic in Kuala Lumpur: not easy to cross the road when you are a pedestrian
– The foot massage in Melakka which was everything but gentle, and it got worse for me since I am very ticklish
– The ‘tourist trap tour’ in Cameron Highland (visit of the butterfly farm, insect farm, cactus farm…)
– The pollution in the Perhentian Islands: there is trash everywhere
– The moment when we faced a monitor lizard while ‘walking/hiking’. As an animal lover, you can imagine how happy I was when we decided to come back and take another path

Pictures from Malaysia

Malaisie: j’ai aimé/ What I liked in Malaysia

Voici ce qui m’a plu en Malaisie:

– la diversité du pays: histoire, culture, nature, montagnes, mer, îles, métropole
– la facilité à communiquer (tout le monde parle anglais, tout est écrit en anglais), se déplacer (routes en très bon état, même chose pour les bus)
– la conversion RYM/USD facile à faire: 4 ringgits = 1 $
– la nourriture: super bon partout où on a mangé, et coup de coeur pour tous ces jus de fruits frais
– A Malacca: le diner dans le restaurant de Satay Celup (voir ce post), notre massage des pieds (expérience assez unique, qui, après coup, a des effets très bénéfiques)
– Dans les Cameron Highlands: les plantations de thé: collines de champs verts, et le ‘history tunnel’: musée où j’ai appris pas mal de choses sur l’histoire du pays
– Iles Perhentian: l’eau de la mer transparente: une vraie piscine à l’infini, le snorkeling, la sortie de pêche avec Jaymie et Gonglee (nos guides locaux) et ensuite le poisson pêché ensemble grillé au barbecue, façon Koh-Lanta
– Kuala Lumpur: nos diners dans le night market de Jalan Bukit Bintang, le verre pris en haut du Skybar en profitant de la vue sur les Petronas Towers
– Partager tous ces moments durant 2 semaines avec Blanche, surtout qu’on était sur la même longueur d’ondes: merci Bianca!

Photos de Malaisie

Here is what I liked in Malaysia:
– The country diversity: history, culture, nature, sea, islands, big city
– The easiness to communicate (everyone speaks English) and to move (great infrastructures, roads…)
– The conversion rate that was easy: 4RYM = 1 USD
– The food: it was very good everywhere we went to. And my ‘guilty pleasure’ was the fresh fruit juice that I would have at every meal (except for the pineapple one without sugar…)
– In Melaka: the Satay Celup restaurant experience, our foot massage (I realized after the massage what the benefits were)
– In the Cameron Highlands: the tea plantations (the green hilly fields looked like the perfect picture), the ‘History tunnel’: a museum where I learned many things about the country
– Perhentian Islands: the very clear water: looked like a 360 degrees infinity pool, snorkeling, fish hunting with our local guides Jaymie and Gonglee, and then the grilled fish barbeque on the beach
– Kuala Lumpur: our dinners at the Jalat Bukit Bintang night market, the drink at the Skybar rooftop, admiring the view on the Petronas Towers
– Traveling and sharing these 2 weeks with Blanche, since we were exactly on the same page

Pictures from Malaysia

J’ai testé / Food experience: Satay Celup

A Malacca en Malaisie avec Blanche, on a testé le Satay Celup, une sorte de fondue avec de la sauce de cacahuètes. Le principe: on s’asseoit à une table: au milieu, un récipient dans lequel une sauce épicée à base de cacahuètes est en train de bouillir. On va choisir ses brochettes en tous genres dans des murs de frigos: légumes, poissons, viandes, tofu, sortes de pain: il y en a pour tous les goûts (mais difficile parfois d’identifier ce que c’est). Puis, on trempe le tout 4′ dans la sauce cacahuètes et on mange ensuite: super bon! Chaque brochette coute 1MYR (0.22 euros) et à la fin du repas, on compte le nombre fe baguettes de brochettes qu’on a mangé pour avoir l’addition.
On était les seules étrangères dans ce restau très typique, qui reste ‘dans son jus’, avec les gros ventilateurs qui tournent à plein régime -et qui étaient plus que nécessaires pour compenser la chaleur brûlante dégagée par la vapeur de la sauce bouillante, les mini-serviettes de papier qui s’envolent et atterrisent par terre, venant graisser le sol au passage, et les géantes bouteilles de gaz, posées à côté de chaque table, et qui servent à faire bouillir la sauce. Une très bonne expérience en tous cas: cela valait clairement le coup de marcher en dehors des sentiers battus dans ces quelques rues moins éclairies où il n’y avait aucun touriste
In Melaka, with Blanche, we tried the Satay Celup, a food specialty from Melaka: it is kind of a fondue: you dip and boil skewers of veggies, meat, fish, tofu, some kind of breads, etc. in a spicy peanut sauce. You sit at a table and in the middle, there is a recipient that contains this sauce. You wait 4′ for your food to cook, and then you eat it: it was a bit spicy for me, but really delicious!
And we also loved it because it was a local experience: we were the only foreigners in the restaurant and the atmosphere added to the charm. The big fans were on -and it was more than necessary since we were sitting next to a boiling pot-, the tiny napkins were flying and ended up on the greasy floor, and the giant gaz containers were attached to each table heater. Definitely a great experience: it was really worth the shaddy walk to get there.

Ban Li Xiang Satay Celup

Malaisie:1ères impressions / Malaysia: 1st impressions

img_0098

Je ne connaissais pas grand chose de la Malaisie, même pour ainsi dire rien, exceptées les Petronas Towers de Kuala Lumpur. Or, j’ignorais que, depuis toutes ces années, finalement, j’ai ‘côtoyé’ de très nombreuses fois le pays, à travers tout le Nutella que j’ai mangé. Et oui, la Malaisie est le 1er producteur mondial d’huile de palme, la fameuse tant décriée et qu’on retrouve en très grande quantité dans le Nutella. Et en effet, en regardant à travers les fenêtres lors de nos nombreux voyages en bus, on a pu voir de très nombreux palmiers, à l’origine de la déforestation malaisienne qui dénaturent la faune -& aussi la flore par extension-.

Notre trajet en Malaisie:
– 2 jours à Malacca
– 2 jours dans les Cameron Highlands
– 4 jours sur les Iles Perhentian: on est restées sur Besar (grande île): on a bien apprécié la tranquillité par rapport à la petite Kecil, + festive mais avec de nombreux touristes
– 2 jours Kuala Lumpur: grande ville avec des centres commerciaux à chaque coin de rue

Mes photos de Malaisie

Before going to Malaysia, the only picture I had in mind about the country were the Petronas Towers in Kuala Lumpur. In fact, I had no idea that, whenever I had a spoon of Nutella (this happened a -very large- couple of times), I would also ‘eat’ a bit of the country. Indeed, Malaysia is the #1 producer of palm oil in the world (in case you did not know, there is A LOT of palm oil in Nutella). Actually, during our bus journeys from one point to another, we saw so many palm trees that cause the deforestation…
Our trip in Malaysia:
– 2 days in Melaka
– 2 days in Cameron Highlands
– 4 days in the Perhentian Islands: we stayed in Besar (the big island): we really appreciated the quietness of this island compared to the little Kecil that is more festive and touristic too
– 2 days in Kuala Lumpur

Pictures from Malaysia