Australie: j’ai aimé / What I liked in Australia

Phare de Byron Bay – The Lighthouse


Vous trouverez ci-dessous ce qui m’a plu en Australie, dans chaque endroit visité:
Sydney:
– rencontrer Nici et Ciaran et me sentir comme à la maison chez eux
– me balader autour de l’iconique Opéra, et admirer le va-et-vient des gens et des bateaux dans la Baie le soir
– me balader sur les chemins longeant les plages
Byron Bay:
– longer la côte à vélo et à pied jusqu’au phare et admirer le point le plus à l’est de l’Australie
Gold Coast:
– passer 2 jours sur un voilier, au gré du vent, profiter de la vue et rencontrer Greg, un ami d’Arnaud
Brisbane:
– me poser dans le jardin botanique et les espaces verts de SouthBank
– prendre le bateau, me balader dans West End, aller au Mount Cootha et redescendre par les chemins de rando
Noosa:
– passer du temps avec Hélène et rencontrer Luka sa fille et John, son ami.
– me balader dans le parc national et profiter de la plage
Melbourne:
– me balader dans les rues pour ressentir l’ambiance
– me croire un peu à San Francisco, un peu à Brooklyn
– profiter de la musique live à chaque coin de rue
Great Ocean Road, Port Campbell:
– découvrir les superbes paysages de falaises
Et aussi:
– l’ambiance détendue et l’esprit “no worries” des Australiens
– le concept des barbecues publics: il y en a partout
– même chose pour les toilettes et douches publiques: super propres en plus!
– et les gâteaux Tim Tam: une raison suffisante pour déménager en Australie!!
Mes photos d’Australie

Below you will find what I liked in Australia:
Sydney
:
– meeting Nici and Ciaran and feeling at home at their place
– walking around the Opera House, and observing the people, the boats, etc. at night in the Bay
– walking along the beaches
Byron Bay
:
– riding my bicycle to the lighthouse and walking along the Coast
Gold Coast:

– spending 2 days on a yacht, and going sailing with Greg, a friend of Arnaud
Brisbane
:
– spending time in South Bank and the Botanical garden
– taking the boat, wandering in West End, going to Mount Cootha and walking down through the trails
Noosa
:
– spending time with Hélène and meeting Luka, her daughter and John, her partner
– walking in the National Park and enjoying the beach
Melbourne
:
– walking in the streets and discovering the different neighborhoods 
– feeling like I were in San Francisco or Brooklyn 
– enjoying live music in every street corner
Great Ocean Road, Port Campbell:
– admiring the cliffs and amazing landscapes
And also:
– the chilled Aussie “no worries” spirit
– the numerous barbecue places that anyone can use for free
– and the Tim Tam cookies!!! I could move there only for the Tim Tams
My pictures of Australia

Advertisements

Birmanie: j’ai aimé / What I liked in Myanmar 

La Birmanie est le pays que j’ai préféré en Asie, et ce, pour plein de raisons. En voici quelques-unes. J’ai aimé, à:
Yangon:
– prendre le train circulaire et s’arrêter au marché de Danyingson
– diner dans la 19th street (street food) et goûter les stands de barbecue
– me poser au bord du fleuve et regarder les bateaux, les enfants jouer, les gens travailler
– découvrir les petits magasins d’artisanat, et notamment ceux gérés par des ONG (donc achat pour une bonne cause)
Bagan:
– aller voir le lever du soleil directement en sortant du bus et voir apparaitre au fur et à mesure les nombreuses pagodes, puis le lent ballet des montgolfières. Meilleur spot: lowka ou shang/ lawkashang
– se balader dans le désert et voir les pagodas et stupas apparaitre peu à peu
– les moments passés avec notre adorable guide/chauffeur de taxi Kopa
Mandalay:
– prendre le bateau à 5am de Bagan, admirer le lever du soleil et profiter de la quiétude du fleuve Ywarraddy entre Bagan et Mandalay
– découvrir le pont U Bein (le plus long pont en teck du monde) et son ambiance si particulière au petit matin
Hsipaw:
– prendre le train à 4am et admirer les paysages entre Mandalay et Hsipaw
– déguster la Shan Noodle Soup de la grand mère de la Noodle Factory (j’ai encore le goût en tête)
– Le trek de 2 jours avec notre guide Swammy
– Faire une pause et boire des jus de fruits frais dans le jardin de Mme Popcorn (c’est son nom)
Nyaung Shwe (Lac Inle)
– Se balader à vélo autour de Nyaung Shwe et retraverser le lac en bateau et faire une pause dans la vignoble pour déguster du vin
– Prendre le temps de flâner dans le marché, dans les rues et les villages alentours avec mon vélo
– Être invitée par notre conducteur de bateau à prendre un thé chez lui, dans sa maison flottante et rencontrer sa famille
Kalaw:
– Randonner, seule tout au long du chemin (ma fierté personnelle) durant 2h30 pour aller voir la Ma’Nor’A’Hla pagoda en haut d’une montagne: superbe point de vue rien que pour moi
– Passer l’après-midi dans le jardin de Sprouting Seeds, à manger de la glace et du gâteau au chocolat faits maison
Golden Rock
– découvrir l’ambiance religieuse en haut du Rocher
Hpa-An
– Traverser la Sadan cave à pied et revenir en bateau (15′): magique
– Dormir en haut du mont Zwegabin dans le monastère
– Prendre un bateau pirogue pour aller à Mawlamyine
Mawlamyine:
– Passer la journée sur l’ile des Ogres, à découvrir des métiers / savoir faire incongrus: comment on fait des élastiques, de la corde, des ardoises…
Dawei:
– Profiter de kilomètres de plages de sable blanc et mer bleue azur sans voir personne à l’horizon
Et aussi:
– voyager avec Sandra, que j’avais rencontrée au Laos et que j’ai retrouvée à Yangon
– faire aussi un bout de chemin avec Kate, Australienne rencontrée dans le nord du pays, revoir Naiara, Brésilienne rencontrée au Sri Lanka, passer quelques jours avec Valérie
– Manger de délicieuses salades d’avocats, des shan noodle soup matin midi et soir, boire des jus de fruits frais

Mes photos de Birmanie

Myanmar is my favorite country in Asia. There are so many things I loved about the country, so below you will find a few:
Yangon:
– taking the 3-hour circular train and stopping at the Danyingson market
– having street food in the 19th street (Chinatown)
– watching the activity by the river: children playing with beer caps, people carrying heavy things to transport on boats
– buying souvenirs in the handicraft shops run by NGOs
Bagan:
– straight from the night bus, going to watch the sunrise and admiring hot air balloons in the sky while discovering dozens of pagodas while the sun light is coming in
– spending time with our amazing tour guide/driver Kopa
Mandalay
– walking on the U Bein Bridge, the longest teak bridge in the world and enjoying the early morning atmosphere
Hsipaw:
– Eating the best Shan Noodle soup ever, home made by the grandmother whose family runs the local noodle factory
– Hiking for 2 days through the Shan countryside with our great guide Swammy
– Take a break and enjoying the peaceful garden and delicious fresh juices of Mrs Popcorn (that is her name…)
Nyaung Shwe, Inle Lake:
– Riding my bicycle around the countryside, crossing the lake and stop at the winery for aa wine tasting
– Taking the time to wander in the market
– Stopping at our boat driver’s floating house, seeing where he lives, meeting his family and sharing a tea and pastries with him
Kalaw:
– Hiking, by myself all along the way (quite proud of this) for 3 hours to reach the Manorahla Pagoda and enjoying the great view point over Kalaw
– Spending the afternoon at Sprouting Seeds, a restaurant run by former orphanage children, chilling in the garden and eating home made ice cream and chocolate cake
Golden Rock:
– discovering this mystic Rock and the religious atmosphere around it
Mawlamyine:
– spending the day on Oger’s island and learn new unexpected things: how to make rubber bands, ropes, slates…
Dawei:
– Seeing kilometers of white sand beaches totally empty
And also:
– traveling with Sandra, that I had met in Laos and met again in Yangon, and also with Kate, Valerie, and seeing again Naiara (a Brazilian girl I had met in Sri Lanka)

My Myanmar pictures

Birmanie: on m’avait dit que / About Myanmar: I was told that…

Avant d’arriver en Birmanie, j’avais pas mal entendu parler du pays, et on m’avait dit, ou bien j’avais lu dans des guides ou sur des blogs, que:
1- c’est un pays cher
2- la nourriture n’est pas bonne (trop grasse)
3- il n’y a rien à faire à Yangon
Et bien moi, je trouve que:
1- ce n’est pas un pays cher. Certes, l’hébergement est plus cher que dans les pays voisins (j’ai payé pour le moment entre $8 et $23 pour dormir en dortoir, ou chambre double, toujours avec le petit-déjeuner inclus), mais le reste est tout à fait abordable. Je mange souvent pour Kt2,500 ($1.85)
2- la nourriture est très bonne. En effet, certains plats sont assez gras (les Birmans adorent cuisiner à l’huile), mais je me régale de shan noodle soup (nouilles de riz avec des tomates, petits oignons, cacahuètes, dans un bouillon), de curries (notamment d’aubergines), de salades d’avocats et de soupes de potiron. C’est le 1er pays où ils utilisent autant de légumes “de chez nous”: chou-fleur, aubergine, pomme de terre, tomates, avocats…
3- j’ai beaucoup aimé Yangon: j’y ai passé 3 jours et j’aurais pu y rester plus longtemps. J’ai d’ailleurs préféré Yangon à Mandalay (beaucoup de trafic et quasiment impossible de marcher car très peu de trottoirs et 0 parc/espace vert)

Mes photos de Birmanie

Before going to Myanmar, I had heard/read about the country and I was told that:
1- Myanmar is an expensive country
2- the food is not good (very greasy/oily)
3- there is nothing to do in Yangon.

Well, to me:
1- Myanmar is not expensive. Accommodation may be more expensive than in the neighboring countries (so far, I have paid between $8 and $23 for a bed in a dorm or double room, always including breakfast), but the rest is really cheap. I often eat for Kt2,500 ($1.85)
2- The food is really good. True, Burmese people like to use a lot of oil to cook. But I love eating the shan noodle soup (rice noodles with tomatoes, scallions and peanuts in a broth), the curries (my favorite is the eggplant curry), the avocado salads and pumpkin soups. And this is the 1st country in Asia where they use many vegetables that we use at home: cauliflower, eggplant, potato, tomato, avocado
3- I really liked Yangon: I spent 3 days there and I could have stayed longer. Actually, I preferred Yangon to Mandalay: the latter was not made to walk and the trafic was too intense for me, and there was no park/green space to chill)

My pictures of Myanmar

Thailande: j’ai aimé / What I liked in Thailand

Voici ce qui m’a plu en Thailande:

Bangkok:
– Arpenter les allées de l’immense marché aux fleurs
– Déambuler dans les rues de Chinatown
– Me perdre dans le marché de Chatuchak le samedi
– Prendre différents bateaux jusqu’au terminus pour admirer la ville depuis les khlongs et le fleuve Chao Phraya
– Apprécier le marché flottant Taling Chan du dimanche et le tour en barque, tellement paisible
– Découvrir, en me perdant, les différents quartiers très contrastés de Bangkok: du très moderne quartier de Siam ou Sukhumvit aux pagodes et autres wat des quartiers plus anciens
– Me poser pour bouquiner dans le parc Lumphini

Chiang Mai:
– L’immense Sunday night market: on a déambulé durant plus de 3h et on n’a pas fait toutes les allées
– Le cours de cuisine, au cours duquel j’ai appris plein de choses, et notamment que ma tolérance au piment équivaut à celle d’un enfant thai de 4 ans
– Le treck dans la campagne/jungle du Doi Inthanon National Park, au travers des rizières et découvrir comment on vit dans un village Karen (tribu du nord de la Thailande)
– La tranquillité du parc Buak Had, au sud ouest de la ville fortifiée

Pai:
– profiter de la quiétude du village
– faire du vélo à travers les rizières, surtout sur le chemin qui passe devant le Oia Resort
– découvrir le Canyon et y admirer le coucher de soleil

Ko Samet:
– profiter des plages de rêve et l’eau transparente
– lézarder à l’ombre en lisant des bouquins

Et en général:
– Les 2 semaines passées avec mes parents et les 3 jours avec Alice venue me rejoindre depuis Hong Kong pour fêter Noël
– Les stands de nourriture dans la rue
– Tous les marchés de nuit
– Les nombreux massages de pied

Mes photos de Thailande

Below you will find what I liked in Thailand:

Bangkok:
– Discovering the huge flower market
– Strolling around busy Chinatown
– Getting lost in the Chatuchak market on Saturday
– Taking different boats until the last stop to admire the city from the khlongs and the Chao Phraya River
– Going to the Taling Chan floating market on Sunday, and enjoying the barge mini cruise
– Getting lost in the streets of Bangkok and seeing the contrast between the very modern city with fancy malls (Siam Square, Sukhumvit) and the old part of the city with the golden wats
– Taking the time to read a book in Lumphini Park

Chiang Mai:
– Wandering in the huge Sunday night market: we were there for more than 3 hours and we did not cover everything!
– Going trecking in the Doi Inthanon National Park, hiking through the countryside/ jungle/ rice paddies and discovering how a Karen tribe lives
– Learning new things during the cooking class, including the fact that my spice-tolerance is as high as a 4-year old Thai child
– Chilling out in the Park, South West of the inner city

Pai:
– Enjoying the quietness of the village
– Riding my bicycle through the rice paddies, especially on the path that starts at the Oia Resort and goes on

Ko Samet:
– Enjoying the white sand beaches and very clear water
– Chilling out in the shade and reading books


And in general:
– Spending 2 weeks with my parents and 4 days with my friend Alice for Christmas
– All the night markets
– The foot massages

My pictures of Thailand

Cambodge: j’ai aimé / What I liked in Cambodia 

Voici ce qui m’a plu au Cambodge:

Siem Reap:
– Découvrir les Temples d’Angkor au milieu de la jungle
– Passer quelques jours avec Alice et Camille, que je n’avais pas vues depuis 6 mois
– Profiter des massages de pieds (beaucoup plus doux que ceux de Malaisie Blanche!) et de la piscine de l’hôtel 

Phnom Penh:
– Me balader dans les rues et voir les scènes de vie quotidienne
– En apprendre plus sur le génocide, notamment en lisant “First they killed my father” (Ils ont d’abord tué mon père) et en regardant le film “The Killing Fields”. Les 2 m’ont permis de mieux comprendre ce qu’ont vécu les Cambodgiens sous le régime de Pol Pot.
– Flâner le long du Mékong et discuter avec Nekla qui m’a raconté un peu sa vie: il avait 21 ans en 1975, quand les Khmer Rouge ont pris le pouvoir
– Me faire une après-midi cinéma (j’ai enchaîné 3 films) à The Empire
– Croiser un éléphant sur la route entre Kampot et Sihanoukville: normal…

Kampot et Kep:
– Admirer les paysages de rizières avec les buffles et les grues
– Visiter “La plantation”, ferme de poivre bio (la région de Kampot est grande productrice de poivre)
– Manger le fameux crabe aux pinces bleues de Kep

Sihanoukville:
– Rencontrer des gens très sympas à l’auberge de jeunesse

Koh Rong:
– Sauter dans la mer quand il fait nuit noire et voir le plancton luminescent tout autour de moi: magique! (Même si on a du sortir rapidement à cause des méduses)
– Prendre le temps de bouquiner dans un hamac, sur la plage
– Profiter de la tranquillité et du coucher de soleil à Koh Rong Samloen

Battambang:
– Voir le spectacle “Cabaret” du cirque Phare Ponleu Selpak: impressionnant
– Prendre le bateau pour aller à Siem Reap et découvrir les villages flottants et le lac Tonle Sap

Here is what I liked in Cambodia:

Siem Reap:
– discovering the Angkor temples in the middle of the jungle
– spending a few days with Alice and Camille that I had not seen in quite a long time
– enjoying the relaxing foot massages and the swimming pool

Phnom Penh:
– strolling around the streets and see the daily Cambodian life
– learning more about the genocide while reading “First they killed my father” and watching the movie “The Killing Fields”. This helped me understand better what Cambodian went through not so long ago
– wandering by the Mekong River and discussing with Nekla about his life: he was 21 in 1975, when the Khmer Rouge took over the country
– spending the afternoon at “The Empire” bar/theater where I saw 3 movies in a row
– meeting an elephant on the road to Sihanoukville

Kampot and Kep:
– driving through the countryside and admiring the rice paddies, watching the buffalos and white birds
– visiting “La Plantation”, an organic pepper plantation (Kampot pepper is known as one of the finest in the world)
– eating the famous blue crab in Kep

Sihanoukville:
– meeting nice people in the hostel
Phnom Penh

Koh Rong:
– jumping into the sea at night to see the lightning plancton: magic moment (even though we could not stay long because of jelly fish)
– reading a good book on a hammock on the beach
– enjoying the quietness and sunset on Koh Rong Samloem

Battambang:
– seeing the Phare Ponleu Selpak circus show: very impressive!
– taking the slow boat through floating villages and the Tonle Sap lake to go to Siem Reap

Laos: j’ai aimé / What I liked in Laos

img_1964

Paysages du Centre Laos, près de Thakhek

J’ai vraiment beaucoup aimé le Laos (mon coup de cœur depuis le début de mon voyage) et notamment:
Luang Prabang:
Cette ville a été un véritable coup de cœur
Nong Khiaw:
– la quiétude du village qui vit au rythme de la rivière Na Mou
– la rando pour monter au point de vue qui vaut vraiment le coup!
Vientiane:
– Visiter le COPE center, sorte de musée qui explique les ravages qu’ont faites les mines dues a la guerre)
– Visiter le Buddha Park qui concentre des statues de buddha de toutes tailles et formes
Thakhek / the loop:
– Les paysages sillonnés en scooter
– Passer la soirée à Thalang, petit village tranquille qui offre une super vue sur le lever/coucher de soleil
Bolaven Plateau
– Les cascades
– La visite de la plantation de café
4,000 îles/ Don Det
– la tranquillité des îles
En général:
– la bonne nourriture et surtout les jus de fruits frais
– l’ambiance paisible du pays, la tranquilité des gens: pas du tout d’insistance envers les touristes
– les couchers et levers de soleil dans de magnifiques endroits
– la facilité avec laquelle j’ai rencontré plein de gens très sympas: Michel, Henri, Thom, Jay, Barbara, John, Vongsay, Elisabeth, Soline, Vincent, Annet, Anna, Sandra, Emma, Jose, Ama, Iara, Joanna, Tiascha, Laurie de France (x4), Autriche (x2), Japon, Brésil, Hollande (x3), Laos, Slovaquie, Belgique, Mexique, Espagne, Allemagne, Bolivie, Slovénie, Canada

Mes photos du Laos

I really liked Laos (probably my favorite country since I started my adventures) and namely:
Luang Prabang:
This stop has been a highlight
Nong Khiaw:
– The quietness of the village, pacing its rhythm to the Na Mou river
Vientiane:
– visiting the COPE center, museum where I learned a lot about land mines spread all over the country
– visiting the Buddha Park gathering many Buddha statues of all forms and shapes
Thakhek / The Loop:
– Strolling around the landscapes on a scooter
– Spending the night in Thalang, a small and quiet village with a great view for the sunrise/sunset
Bolaven Plateau:
– The waterfalls
– Visiting the coffee plantations
4,000 islands / DonDet:
– The quiet pace of the islands
And, in general:
– The good food, and the amazing fresh fruit juices
– The quiet pace of the country, the very nice people, and the fact that they do not harass people
– The great sunrises and sunsets
– How easy it was to meet great people from everywhere: Michel, Henri, Thom, Jay, Barbara, John, Vongsay, Elisabeth, Soline, Vincent, Annet, Anna, Sandra, Emma, Jose, Ama, Iara, Joanna, Tiascha, Laurie from France (x4), Austria (x2), Japan, Brazil, Holland (x3), Laos, Slovakia, Belgium, Mexico, Spain, Germany, Bolivia, Slovenia and Canada.

My pictures of Laos

Laos: vrai coup de coeur pour Luang Prabang / Laos: I found -what felt like- paradise

 

img_1329-1

Sai, Somdy & Noy rencontrés à Big Mouse Project

Après l’Inde, le Laos a été une pause très tranquille et appréciable pour moi. Après avoir atterri à Vientiane (la capitale), je suis rapidement -enfin, rapide, si on veut:13h de bus de nuit pour parcourir 250km à partager ma couchette/boite à sardines de 1.10m sur 1.30m avec un laotien- montée dans le Nord pour me poser à Luang Prabang, dont on m’avait dit beaucoup de bien, et je n’ai pas été déçue.
Voici ce qui m’a tant plu à Luang Prabang:
Les gens:
– Tous les gens que j’ai rencontrés étaient super sympas, me saluant toujours d’un “Sabaidee” accompagné de sourires
– Les rabatteurs (tuktuks, agences de voyage) ne sont pas du tout agressifs: ils m’abordaient avec le sourire et comprenaient du 1er coup la signification de “non merci”
L’ambiance:
– Luang Prabang m’a un peu rappelé l’ambiance apaisante de Hoi An au Vietnam
– Si la mer est très loin, j’ai trouvé qu’il régnait une ambiance balnéaire agréable dans Luang Prabang: c’est peut-être l’effet du Mékong et de la rivière Na Mou qui bordent la ville
– Les moines qui se baladent paisiblement partout dans les rues, vêtus de leurs habits orange, ajoutent au charme de la ville
– Le mélange de wats (temples) et de bâtiments / maisons françaises (Le Laos faisait partie de l’Indochine donc on voit encore clairement l’empreinte française partout dans le pays) contribuent à une atmosphère paisible
Les activités:
– Déambuler dans les allées du très paisible night market et résister à la tentation de ne pas charger mon sac de 3kg en plus
– Flâner dans les rues et admirer l’architecture française et asiatique avec tous les toits dorés des temples
– Se balader à vélo pour aller explorer les rues un peu plus loin
– Aller se baigner aux Kuang Si Waterfalls, une des plus belles chutes d’eau que j’ai vues
– S’arrêter dans un bar -ils semblent tous très agréables- et siroter une bière Lao ou un thé
– Aller faire des ricochets au bord du Mékong et regarder les pêcheurs travailler
– Passer 2h par jour à Big Brother Mouse, endroit où les jeunes Laotiens viennent pour pratiquer leur anglais
– Admirer la vue depuis le promontoire face au musée et discuter ensuite durant plusieurs heures avec des Laotiens avides de pratiquer leur anglais (ou leur français)
– Aller regarder des films -en plein air ou dans des cafés- le soir…
Tout ça m’a bien occupé
La nourriture:
– les délicieux banana pancakes de l’hostel
– les petits sandwichs baguettes chauds
– les crêpes qui ont le même gout que chez nous
– les mini coconut pancakes
– les jus de fruits frais
– et bien sûr la nourriture laotienne aussi 🙂
Tout ça, c’était un régal quotidien
Le contexte:
– j’ai trouvé la meilleure auberge de jeunesse depuis le début de mon voyage: neuve (elle a ouvert ses portes il y a 6 mois), propre, avec des matelas très confortables, une douche à forte pression (la meilleure en 3 mois de voyage), un petit-déjeuner divin, un rooftop très sympa pour se poser et admirer la vue, le tout à un prix imbattable: 50,000 kips, soit 5.50 euros
– il a fait super beau (parfois très chaud durant la journée) tous les jours
Voilà pourquoi je suis restée si longtemps à Luang Prabang. D’ailleurs, pour la 1ère fois depuis le début de mon voyage, je me serais bien imaginée rester quelques semaines/mois ici… Peut-être que je reviendrai y poser mon sac un jour…

img_1243-1

Kuang Si Waterfalls

After India, Laos has been a very quiet break for me, and I’ve really enjoyed my stay so far.
After spending one day in the capital Vientiane, I listened to recommendations and took a night bus to go to the Northern part of the country, in Luang Prabang, a city listed in the Unesco heritage.
Here is what I loved about Luang Prabang:
The people:
– Every person I met would greet me with a smiling “Sabaidee”
– The vendors and tuktuk drivers are very relaxed, and fully understand what “no thank you means”
The atmosphere:
– Luang Prabang reminded me of the peaceful city of Hoi An in Vietnam
– I felt a seaside atmosphere, even though is very far away: it may be due to the Mekong and Na Mou rivers that meet in Luang Prabang
– The monks who are walking slowly and peacefully in the streets with their bright orange clothes add to the city’s charm
– The great mix of wats (temples) and French houses from the 50s (architecture dating back from Indochina) also contribute to this specific atmosphere
The activities:
– Trying to resist not to buy every craft from the night market (my backpack is already full)
– Wandering in the streets while looking at the architecture and the golden roofs of the temples
– Renting a bike and exploring a bit further
– Going for a swim at the Kuang Si Waterfalls, one of the nicest ones I ever saw
– Drinking a Lao beer or a tea in one of the many laid back bars
– Looking at the fishermen working in the Mekong River
– Spending time at Big Brother Mouse, where Laotien students come to practice their English and learning more about their daily life
– Looking at the street activity from the platform above the night market and ending up chatting with Laotien students for a few hours
– Watching outdoor or indoor movies in nice cafés at night
As you can see, I was pretty busy.
The food:
– The delicious homemade banana pancakes at the hostel
– The warm baguette sandwiches
– The crepes that taste the same as home
– The coconut mini pancakes
– The fresh mixed fruit juices
– And of course the typical Lao food: noodle soups…
I loved it all
The context:
– I found the best hostel since the beginning of my trip: opened 6 months ago, very clean with comfortable beds, great shower (the best in 2.5 months of travels, the best breakfast ever, a very nice rooftop where I let many great people: this hostel has it all! And it costs only $6.20 a night.
These are the reasons why I spent so much time in Luang Prabang. And for the first time since I started traveling, I could have pictured myself staying there for a couple of weeks/months… I may come back one day: who knows

Inde: j’ai aimé / What I liked in India

img_0411Ce qui m’a plu en Inde:
– Les couleurs: des vêtements, des maisons, des tuktuks, des poudres de riz colorées pour dessiner des kolam (dessins sur les seuils des maisons): l’Inde regorge de couleurs!
– L’élégance des femmes toujours bien apprêtées: cheveux bien coiffés, nombreux bijoux, et saris très colorés
– La nourriture: les variétés de pain: ciapatti, naan, parotta, dosa ainsi que tous les plats que j’ai découverts
– Les sourires des gens notamment quand on les salue d’un Namaste avec les gestes
– Mes haltes à Pondichéry et Kochi

What I really liked in India:
– the colors: clothes, tuktuks, houses, truks, rice powder to draw kolams in front of your house door: there are colors everywhere!
– Women are always very elegant with their saris, and also their jewelry and jasmin flowers in the hair (in the South mostly)
– the food: the varieties of bread (beyond naan, I also discovered parota, ciappati, dosa) as well as many other dishes
– people smiling, especially when you great them with à Namaste
– my stops in Pondicherry and Kochi

1ère étape en Inde: Pondichéry / 1st stop in India: lovely Pondicherry

Je suis arrivée en Inde le 1er octobre et je suis allée passer 8 jours chez Nathalie et Tristan qui vivent à Pondichéry, dans l’état du Tamil Nadu.
J’ai été traitée comme une princesse et j’ai vraiment apprécié mon séjour chez eux. C’est toujours chouette de revoir ses amis, et encore plus à l’autre bout du monde! Et puis, j’ai pu jouer aussi avec Arthur (6 ans) et Hugo (3 ans).
Au delà de mon séjour chez mes amis, j’ai beaucoup apprécié cette ville au nom exotique: un vrai morceau de France paisible à l’autre bout du monde.
Ce qui m’a tant plu à Pondichéry:
– le calme de la ville blanche, ancien quartier français (très peu de klaxons): un vrai retour au calme après le chaos du pays
– les maisons très colorées si photogéniques (ça m’a un peu rappelé Cartagène) : de vraies cartes postales à chaque coin de rue
– les gens qui se baladent paisiblement en vélo, ou tuktuk jaunes
– les femmes très élégantes avec leurs saris colorés et leurs bijoux, et qui montent en amazone sur les scooters
Les “moments/expériences” qui m’ont beaucoup plu à Pondichéry:
– avant tout, passer du temps avec la famille Pelletier, découvrir leur nouvelle vie en Inde: je me sentais comme à la maison
– courir un 5km à 6h du matin le lendemain de mon arrivée, en regardant le soleil se lever sur la mer, puis en slalomant sur le parcours entre les tuktuks, camions, vélos, vaches (la circulation n’était pas coupée) et en évitant bouses et rats morts, le tout sous 30 degrés
– découvrir la ville et ses différents quartiers lors d’une visite guidée à vélo, de bon matin (7-9h): j’ai adoré le stop au marché!
– flâner dans le quartier tamoul en passant d’une rue qui grouille -partie hindou- à une rue très calme -partie musulmane
– me balader sur le bord de mer en observant “le tout Pondi” faire la même chose
– manger des viennoiseries françaises délicieuses à la boulangerie Baker Street (leurs pains aux raisins sont même meilleurs qu’en France)
– découvrir l’art des kolams, ces dessins -colorés ou non- tracés chaque matin à la poudre de riz devant les portes des maisons
– visiter les ruines et temples de Mamallapuram, puis profiter ensuite de la piscine bien rafraîchissante
– découvrir Auroville avec un local (l’oncle d’une amie y vit depuis 18 ans) juste à côté de Pondichéry : centre -secte?- où les habitants s’efforcent à appliquer la philosophie de “The Mother”, à savoir: vivre en paix et harmonie (en très très simplifié). Intéressant comme organisation et amusant en tous cas de voir ces hippies de tous âges et horizons se balader en moto.
A présent, cap sur l’Ouest du pays avec Mumbai, en repassant par Chennai, anciennement Madras (où je suis ce soir) pour prendre l’avion.

Mes photos d’Inde

I arrived in India on October 1 and I went to Puducherry to spend 1 week with some friends of mine who moved to India 2 months ago: Nathalie, Tristan and their kids Hugo and Arthur.
I felt like a princess and I really appreciated spending some time with them: it is always feels good to see some friends, especially on the other side of the world.
And beyond that, I also truly enjoyed the city of Puducherry, and namely:
– the quietness of the “ville blanche”, former French quarter: very few honking compared to the rest of what I have seen so far
– the very colorful houses and buildings (reminded me a bit of Cartagena): I wanted to take a picture of every single one
– the people circulating quietly, on their bicycles or just walking or in a yellow tutktuk
– the very colorful saris that women wear: they are always very elegant.
The moments / experiences I really liked in Pondicherry:
– first and foremost: spending time with my friends and discovering their new Indian life. Their place felt like home to me.
– running a 5k race at 6am the morning after I arrived. I got to see the sunrise, and then tried to make my way through the tuktuks, bikes, cows, and also cow poo and dead rats, while it was 90F outside
– discovering the city and its different areas during an early bicycle tour (7-9am): I loved stopping at the market and see the flower vendors
– wandering in the Tamoul area and go from a chaotic street -Hindou part- to a very quiet one -Muslim part-
– walking by the seafront and watching everyone do the same, still wearing their very colorful saris
– eating delicious French pastries at the Baker Street pastry shop: their raisin bun (escargot raisin as they call it) was better than the ones I eat in France
– discovering the Kolam art: these drawings -either white or full of colors- are drawn everyday in front of house doors with rice powder
– visiting the Mamallapuram ruins and temples, and then enjoying the refreshing swimming pool
– discovering Auroville with a local (thanks again Dale for introducing me to Don). It is a place -sect?- where people are doing their best to implement “The Mother”‘s idea to live in peace and harmony.
And now, I am heading West: I am flying tomorrow to Mumbai from Chennai (formerly Madras) where I am staying tonight.

My pictures of India

Sri Lanka: j’ai aimé / What I liked in Sri Lanka

Durant mon séjour au Sri Lanka, j’ai aimé:
À Colombo:
– le déjeuner du dimanche midi (jour de mon arrivée) chez Thatha et Amma: les parents d’Asanka
– passer du temps avec Marguerite et Asanka, pour mieux comprendre le pays et comment vivent les locaux: ils m’ont donné aussi quelques clés qui aident clairement à mieux comprendre le pays
– L’ambiance chaotique du quartier de Pettah et son marché
– Découvrir les endroits où vont Marguerite et Asanka et prendre le temps de m’y relaxer
– Le jogging matinal avec Marguerite et Asanka dans le Vihara Mahadevi Park
Galle:
– Arpenter les rues et prendre le temps de regarder les bâtiments. Galle m’a un peu fait penser à Carthagène: moins de couleurs mais ambiance similaire.
Tangalla:
– Assister à la Perehara, parade bouddhiste annuelle où environ 300/400 personnes costumées ont défilé, il y avait aussi des éléphants parés de tentures colorées et de colliers
Ella:
– La vue depuis la guesthouse Green Hill, faisant face à Ella’s Rock et au Little Adam’s Peak
– Regarder les gens jouer au cricket, avant la tombée de la nuit, juchée sur mon promontoire devant la gare
Nuwara Eliya:
– Lire au coin du feu de cheminée à Trevene Hotel
– Me croire en Angleterre ou Ecosse quand je me suis baladée autour du terrain de golf et dans le Grand Hotel
Kandy:
– Rencontrer d’autres backpackers, avec qui j’ai partagé un diner, une bière ou quelques jours
– Regarder les couples très discrets, qui se cachent dans les creux des arbres du jardin botanique pour profiter des moments à 2, à l’abri des regards
Sigiriya:
– Admirer le coucher de soleil sur le Sigiriya’s rock depuis le rocher d’en face
– Buller dans le hamac et jouer avec la petite fille de l’auberge
Trincomalee:
– Regarder les pêcheurs ramener leurs filets remplis de poissons sur la plage
– Buller dans ma cahute en bois, sur la plage, à l’abri du soleil, en alternant avec quelques brasses dans l’eau calme
Batticaloa:
– Me balader à vélo avec Naiara le long du lagon et de la plage
– Profiter de la superbe piscine de l’hôtel
Polonnaruwa:
– Me balader à vélo entre les ruines et au bord du lac

Mes photos du Sri Lanka

In total, I will have spent 27 days in Sri Lanka, and I liked:
In Colombo:
– my first Sri Lankan meal at Asanka’s parents (the day I arrived)
– spending time with Marguerite and Asanka to understand the basics about life in Sri Lanka
– the chaotic atmosphere of Pettah district and its market
– the early morning run in Vihara Mahadevi Park, with Marguerite and Asanka
In Galle:
– wandering in the streets of the old city, looking at the Dutch- and Portuguese- heritage buildings. It somehow reminded me of Cartagena (with less colors though)
In Tangalle:
– see the Perehara, the annual Buddhist parade where about 300/400 people were wearing colorful outfits and where I saw some elephants with nice tapestries and necklaces
In Ella:
– the gorgeous landscapes, especially the view from the guesthouse, overlooking Ella’s rock and Little Adam’s peak
– watching people play cricket at the end of the afternoon (I found the perfect stop next to the train station where I could also see the sunset)
In Nuwara Eliya:
– reading my book next to the fireplace at the Trevene Hotel
– feeling like I was in England or Scotland when I walked by the golf course or entered the Grand Hotel
In Kandy:
– meeting other backpackers, whom I spent a few days with
– looking at couples who were behind the trees in the Botanical Garden
In Sigiriya:
– watching the sunset over the Lion’s rock
– chilling in the hammock and playing with the 1 yo girl at the hostel
In Trincomalee
– watching fishermen bringing their fishnets at the end of the day
– chilling out on the beach, under the shade of my wooden hut, and go swim in the quiet water whenever I felt like it
In Batticaloa:
– Riding my bicycle along the lagoon
– Chilling out in the very nice pool of the hotel
In Polonnaruwa:
– Riding my bicycle accross the ruins and along the lake

My pictures of Sri Lanka