Pérou: le Machu Picchu, ça vaut le coup? / Peru: is Machu Picchu worth the effort?

Pérou rime forcément avec Machu Picchu. Mais visiter le site en plein mois de juillet rime aussi avec bien galérer.
Tout d’abord, depuis le 1er juillet, les règles de visite du site ont changé. Là où le ticket était valable pour toute la journée auparavant, il n’est à présent valide que pour une demi-journée, l’idée étant de doubler la capacité d’accès au site (jusqu’à 5,000 pax par jour).
Ensuite, pour rejoindre le Machu Picchu (enfin, la ville d’Aguas Calientes: aucune route n’y mène, le site est vraiment caché) depuis Cusco, plusieurs options:
– prendre le train, 240 euros l’aller-retour: incompatible avec mon budget tour du monde
– faire un trek (Salkantay ou Jungle trek ou autre) de 4 ou 5 jours: incompatible avec mon emploi du temps. Et oui, mon voyage en Amérique latine touche à sa fin… J’ai mon avion vendredi (dans 3 jours) depuis Lima pour San Francisco.
– aller au terminal de bus pour prendre le bus local jusqu’à Santa Marta, puis un autre bus ou un taxi jusqu’à Hydroelectrica. Il faut avoir le coeur bien accroché pour être secoué comme dans un panier à salade durant 6h et marcher ensuite 12km pour atteindre Aguas Calientes: option possible, mais j’ai trouvé mieux
– faire le même trajet mais dans un bus réservé via une agence (à peine plus cher: 70 soles (20 euros) aller-retour) mais qui va donc plus vite (une fois de plus, ma vie était entre les mains du chauffeur). C’est l’option que j’ai choisie et j’en suis bien contente, car l’agence savait que le blocus organisé par les profs empêchant l’accès au site la semaine dernière s’est poursuivi, et elle a donc pu nous prévenir que le bus partirait plus tôt (4h au lieu de 7h du matin). Heureusement, sinon, l’attente à la gare locale aurait été très longue et l’issue totalement incertaine…
Jusque là, tout va bien.

Aujourd’hui, jour J pour accéder au site (ticket acheté vendredi dès mon arrivée à Cusco).
Options pour accéder au Machu Picchu depuis Aguas Calientes:
A- prendre un bus de 30min (qui coûte tout de même 12 US$) pour arriver aux portes de site
B- prendre ce même chemin (sans intérêt aucun a priori) à pied
Mon choix est fait: option A car j’ai aussi prévu de grimper sur la Montaña Machu Picchu (ce qui ajoute à l’effort) et je sais ensuite que je devrai marcher de nouveau durant 12km pour rejoindre Hydroelectrica et refaire le chemin en sens inverse pour retourner à Cusco.
Et puis, il y aussi la fatigue cumulée de la semaine précédente (6 réveils entre 3h30 et 5h30 sur 7 nuits, ça commence à faire beaucoup)… La preuve que ma vie de voyageuse n’est pas de tout repos…

En prenant les renseignements hier, l’office du tourisme conseille d’arriver tôt (1h avant) à la station de bus pour pouvoir prendre le 1er qui part à 5h30. Qu’à cela ne tienne, départ de bon matin, à 4h20, de l’auberge de jeunesse (située à 2min à pied)
Et là, peu à peu, en remontant la file, les lampadaires qui éclairent difficilement la rue laissent entrevoir une file d’attente beaucoup plus longue qu’imaginée. Moi qui m’attendais à voir 50/60 personnes, j’ai en fait oublié un 0… Au moins 500/600 pax font déjà la queue: je me demande à quelle heure ils se sont levés…
Plan B? Partir à pied? Cela ne me ferait gagner qu’une 20aine de minutes, donc je préfère malgré tout m’économiser pour le reste de la journée.

Alors? Est ce que ça valait le coup de faire tout ça pour voir le fameux Machu Picchu?
Et bien, à l’heure où je mets un point à cette phrase, il est 4h43 du matin, la file n’a bien évidemment pas avancé d’un poil (le 1er bus ne part qu’à 5h30), en revanche, elle s’épaissit largement devant moi, donc l’attente pour monter dans le bus n’en sera que plus longue.
Donc, réponse à ma question dans quelques heures…
12h43: je suis dans la file d’attente pour prendre le bus retour. Il doit y avoir 350 personnes devant moi…

Est ce que cela valait le coup?
J’étais d’abord tentée de dire non car depuis le début de mon voyage, j’ai découvert des endroits magnifiques, avec beaucoup moins de touristes, beaucoup moins chers pour y accéder et qui m’ont vraiment surprise!

Mais plus la matinée avançait, plus j’ai réalisé à quel point le site est majestueux. Certes, l’aspect culturel (comment un tel lieu a été construit dans un lieu si reculé et à une telle altitude -2400m-?) est impressionnant. Mais au final, c’est surtout la beauté des paysages qui entourent le Machu Picchu qui m’a laissée sans voix.
Il faut dire que sur les 6 heures passées sur le site, j’en ai passé 3 à gravir et descendre la Montaña Machu Picchu (600 m de dénivelé) et 1h30 à aller à la Puerta del Sol et en revenir (300m de dénivelé). L’ascension de la Montaña a été éprouvante (uniquement des marches en pierre inégales) mais les paysages somptueux en valaient vraiment la peine!
Et au final, en redescendant sur le site en lui-même, je me suis retrouvée prise dans les groupes de touristes / visites guidées, donc pas très plaisant.

À mon avis, le site du Machu Picchu mériterait 2 demi-journées: une dédiée à la découverte des alentours pour pouvoir admirer les paysages, et l’autre (très tôt le matin pour éviter les foules) dédiée à une visite guidée du site. Pas de bol pour moi, je n’ai plus le temps de rester un jour de plus et ne suis pas prête non plus à repayer un ticket d’entrée à 60$) donc je me contenterai de me repasser l’intégralité des Cités d’Or pour avoir les détails historiques :-).

Ma conclusion? Oui, malgré tous ces “efforts”, cela valait vraiment la peine pour le Machu Picchu: ce n’est pas pour rien que le site est une des 7 Merveilles du Monde… Donc ça se mérite…

Mes photos du Pérou

Peru rimes with Machu Picchu, and visiting the site in summer time also means not being alone…

First of all, since July 1, rules to acces the site have changed. When you used to buy a ticket for the whole day, it is now valid only for half a day, so that the site can welcome twice as many tourists as before (up to 5,000 pax a day).
Then, to reach Machu Picchu (or the tourist city of Aguas Calientes: there is indeed no road to reach the city, the site is well hidden) from Cusco, there are different options:
– take the train, the roundtrip costs $250: it does not fit in my traveling budget
– do a 4- or 5-day trek (Salkantay- or Jungle trek for instance): it does not fit in my agenda… Unfortunately, my trip to South America is coming to an end as I am flying back from Cusco to San Francisco on Friday (in 3 days)
– go to the bus terminal, take the local bus to Santa Marta, then take another bus or a taxi to Hydroelectrica, then walk for 12km (7miles) to reach Aguas Calientes : that was one of the options but I found a better one.
– do the exact same thing but with a bus booked via a travel agency (and the price is nearly the same: roundtrip costs S70 ($21.50)).
The latter option is the one I chose as it is more convenient (no need to change transportation) and faster (my life was in the driver’s hands, but I am used to it now). And I am glad I chose this option as the agency was informed of the teachers’ strike that was going to block the road. So, they told us that the bus would leave at 4am instead of 7am. And I am glad otherwise I would have waited for a very long time at the bus station, maybe for nothing…
So far, so good.

Today is the D-day: I have the entry ticket to access the site (ticket that I bought last Friday, the day when I arrived in Cusco).
Options to reach the Machu Picchu site:
A- take a 30-min bus (that costs $12) to reach the entry
B- walk the exact same path (but apparently, it is not very pleasant) for 1h30 to 2 hours.
So, I have made up my mind: I will choose option A as I will also climb the Montaña Machu Picchu and I will then have to walk back the 12km (7 miles) to Hydroelectrica and take the bus back to Cusco.
And I also take into account the tiredness of the past week (I woke up 6 times between 3.30am and 5.30am in 7 nights), so this is the proof my life can be tough sometimes :-).

Yesterday, when I asked the tourist office, I was advised to arrive early at the bus station (one hour before) so that I could take the first bus at 5.30am. Ok, so I left the hostel (located 2min away from the bus station) at 4.20 am. And then, as I was walking to get in the line, the street lights slowly uncovered, not 50 or 60 pax as I had imagined, but 500 to 600 pax who were already queuing. I am still wondering at what time they woke up…
Any back up plan? Walk along the road? I would have saved only 20 minutes, so I chose to save energy for the rest of the day (and I was right).

So, after all of this, were all the efforts worth it?
Well, it is now 4.43am, I have not moved one inch forward yet (the 1st bus will only leave at 5.30am…) but the queue is getting thicker and thicker before me, so I will have to wait even longer to get on a bus…
Therefore, I will wait a few hours before making my own judgment and answering my own question.
12.43pm: I am -again- queuing for the bus, but this time to go back to Aguas Calientes. There must 350 pax before me…

But so, was it worth it after all?
At first, I was tempted to say no as, since the beginning of my trip, I have discovered amazing places, way less crowded, way less cheaper, and way more surprising than the Machu Picchu.
But, as the morning was going on, I started to realize how spectacular the site was. Of course, the cultural aspect (how did they build such a site in such a remote place at such an altitude -7,900ft-?) was very impressive.
But, I must say that what stroke me the most was the beauty of the surrounding landscapes.
Well, out of the 6 hours I spent onsite, I dedicated 3 of them to climbing and descending the Montaña Machu Picchu (2,000ft altitude difference and only stairs…) and another 1h30 to go up and down the Puerta del Sol (1,000 ft altitude difference). The landscapes were breathtaking!
And then, as I was walking down to the site itself, I got caught among tourist crowds/ guided tours, so not very pleasant, so I escaped.

In my opinion, it would be worth spending 2 half days to Machu Picchu:
– one half day to climb the surrounding mountains and enjoy the view on the Machu Picchu from the top
– another half day (still very early in the morning to beat the crowd) to follow a guided historic/cultural tour of the site.
Unfortunately, I cannot stay one more day (and cannot really spend either another 60$ on the entrance fee), so I will rewatch a cartoon that took place in Peru and was famous in France as I was a child “Les Cités d’Or” to get the historic details ;-).

My final conclusion? Yes, the Machu Picchu was worth all these efforts and I don’t regret any of it. After all, it is one of the 7th wonders of the world, so you have to earn it.

My pictures of Peru

Advertisements

One thought on “Pérou: le Machu Picchu, ça vaut le coup? / Peru: is Machu Picchu worth the effort?

  1. Je suis assez d’accord avec toi, Machu Picchu, ça vaut le coup mais faut arriver à mettre de côté le tourisme de masse et les prix pratiqués pour s’y rendre. Comme un peu partout au Pérou, nous avons aimé les paysages et les superbes endroits à visiter mais il nous a semblé que le pays avait un peu perdu de son authenticité, ce qui a nos yeux est une grande perte pour le pays. Bon courage pour la suite

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s