Bolivie: le plaisir des marchés / The markets in Bolivia

Marché de Santa Cruz

En arrivant en Bolivie, j’ai de nouveau retrouvé l’ambiance des marchés qui me plaisait tant en Asie. Cette ambiance m’avait un peu manquée en Argentine (je n’avais pas vraiment vu de marchés).
Mais à Santa Cruz, puis à Sucre, Tupiza, Potosi, Samaipata (et, j’imagine, dans les prochains endroits que je vais visiter) j’ai retrouvé le marché, le vrai:
Celui qui envahit les trottoirs et déborde sur la route,
Celui qui grouille de personnes, certaines pressées, d’autres -touristes comme moi- un peu paumées,
Celui où l’on peut trouver absolument de tout: des fruits, des brosses à dents, de selles pour chevaux, de la viande…
Celui où il faut faire attention où l’on met les pieds car c’est parfois vraiment cracra par terre
Celui où l’on retient parfois sa respiration en passant devant de la viande à la couleur douteuse,
Celui où l’on en prend plein les yeux, avec les couleurs si variées,
Celui où les femmes (la quasi totalité des stands que j’ai vus sont tenus par des femmes) sont vêtues de l’habit traditionnel,
Celui où l’on entend les marchands crier des prix/ vanter des produits sans comprendre ce qu’ils disent,
Celui où l’on voit aussi malheureusement beaucoup de mendiants, des enfants de 6-7 ans qui jonglent dans l’espoir d’obtenir quelques bolivianos (monnaie locale) aux personnes âgées,
Celui où l’on goûte des aliments inconnus: parfois c’est une belle surprise, parfois c’est un peu plus difficile à avaler,
Celui où l’on s’attable sur un bout de planche recouvert d’un papier plastifié jauni et où l’on mange le plat du jour (sans toujours savoir ce que c’est),
Celui où l’on peut boire de délicieux jus de fruits frais pour 8 bolivianos (1 euro),
Bref, celui qui donne le pouls du pays et permet de mieux découvrir la culture bolivienne: me encantó!!

Mes photos de Bolivie 
When I arrived in Bolivia, I was happy to discover all the markets in every city. This reminded me of Asia.
When visiting Santa Cruz, and then Sucre, Tupiza, Potosi and Samaipata (and I imagine I will see similar markets in the next cities I will visit), I experienced the market, the real one:
That invades the side walks and the roads,
The one full of people, some being in a hurry and others -tourists like me- wandering in the different aisles,
The one where I can buy anything you want: fruits, toothbrushes, meat and horse saddles,
The one where I may have to look down as the floor may be very dirty,
The one where I sometimes hold my breath looking at the meat stalls,
The one where my eyes are obsessed with all these colors,
The one where women (all the stalls I saw were held by women) are wearing their traditional outfit,
The one where I can hear the vendors shout at prices or products without understanding what they mean,
The one where, unfortunately, lots of people are begging, from 6/7yo children who juggle to earn a few bolivianos (local currency) to older people,
The one where I eat unknown food: sometimes I eat happily surprised, sometimes I try to keep smiling while swallowing,
The one where I sit on a wooden beach and eat the “menu del día” on an old plastified tablecloth,
The one where I drink delicious fresh squeezed juices for 8 bolivianos ($1.15).
To sum up, I have been to lots of markets where I could sense the Bolivian culture, and I have loved it!

My pictures of Bolivia

Advertisements

2 thoughts on “Bolivie: le plaisir des marchés / The markets in Bolivia

  1. Salut Anso, peux tu m’envoyer ton adresse mail, ou sinon tu peux m’envoyer un message sur FB, “Larc Maporte” et je te fais suivre ça dans la journée… Sinon rapidement, comme tu es à la paz, le walking tour est un de nos préférés en Amsud, avec “redcap” (qui commence en face de la prison mais je sais plus à quelle heure, je crois qu’il est en anglais mais je suis pas sur)
    Et dans deux jours , c’est jeudi, n’hésite pas prendre le téléphérique et à monter à El Alto pour le marché… rien à acheter, tout à regarder 😉
    A plus
    Nous on rentre le 13/09, un mois au vietnam, un en Chine, un en Mongolie, et ensuite on remange du fromage et on reboit du bon vin 🙂
    des bises, à plus

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s