La Birmanie, un pays ‘en guerre’ / Visiting a country at war feels really weird

Paisible paysage autour de Hsipaw / Peaceful landscape around Hsipaw

Depuis que je suis arrivée en Birmanie, j’ai un vrai coup de coeur pour ce pays. Ce qui me plait le plus? Au delà des paysages magnifiques, de la culture très riche, de la nourriture nettement meilleure que la description qu’on m’en avait faite (j’adore la shan noodle soup), ce sont surtout les gens qui me font apprécier le pays: adorables et sincères, ils se plient facilement en 4 pour trouver la solution pour m’aider.

Et j’ai donc beaucoup de mal à imaginer que le pays dans lequel je me trouve actuellement est en guerre et qu’un génocide est en train de se produire dans l’Ouest du pays.
Ces gens si adorables appartiennent à différentes ethnies qui s’affrontent entre elles ou sont persécutées par l’armée (enfin ça, c’est ma version ultra simplifiée).
Lors de notre trek de 2 jours aux alentours de Hsipaw (Nord du pays, une des zones proches de conflits), nous avons dormi chez l’habitant, dans un village gardé par l’armée shan.
En entrant dans le village, notre guide était tout sourire et essayait de paraitre le plus naturel possible, plaisantant avec les soldats, et leur a offert discrètement des gâteaux (drôle de pot de vin). Les questions n’étaient pas les bienvenues à ce moment là.
Le lendemain, Swammy, notre guide, a essayé de nous expliquer le conflit, ou plutôt les 3 conflits qui ont lieu en ce moment dans le pays mais je n’ai pas compris tous les détails.
Et sur le web, trop peu d’articles évoquent ces conflits, même si le New York Times* a publié un article un (ou il y a encore cet article sur le génocide) des Rohingyas, du côté Ouest du pays, à la frontière avec le Bangladesh.
Donc je compte sur le livre -“Une Odyssée Birmane”- de Pascal Khoo Thwe que je lis actuellement pour comprendre un peu mieux le pays, sa culture, ses traditions, sa réalité et ses enjeux (même si le livre évoque la dictature de 1988 à 1995 et que depuis, il s’est passé beaucoup de choses).
Du coup, mon sentiment est partagé: tous les endroits que je visite sont magnifiques et les gens sont adorables, je me sens à ma place dans ce pays en tant que touriste. Mais à quelques dizaines de kilomètres de là où je me trouve, c’est la guerre et les populations civiles sont touchées… Etrange sentiment donc. Mais ça doit être la même chose dans de nombreux autres pays (Chine, Inde…)

Mes photos de Birmanie

* Merci Damien de m’avoir suggéré de créer une alerte google pour chaque pays que je visite, au moins je ne suis pas totalement coupée de la réalité

Since I arrived in Myanmar, I have fallen in love with the country. What do I like the most? Beyond the amazing landscapes and culture, the food -much better than what I was told-, I really really like the people. They are so genuine and ready to help anytime you need.
Therefore, it is hard for me to imagine that Myanmar is at war at the moment, and that a genocide is taking place on the Western part of the country (close to Bangladesh).
Those people who are so nice are fighting between ethnies or are persecuted by the Burmese army (well, this is my over-simplified explanation…)
During our 2-day trek around Hsipaw (North-Eastern part, close to one of the conflicts), we slept in a homestay, and the village was guarded by the shan army.
As we entered the village, our guide was playing the cool guy with the army and offered them some cake (unusual bribery…).
The following day, Swammy, our guide, tried to explain to us the conflict, or to be more precise the 3 different conflicts going on at the moment in the country.
But I did not understand all the details, and very few information is available online, even though the NY Times published an article yesterday about the situation (and there is also this article about the Rohingya genocide).
So I hope my current reading of “a Burmese Odissey”, by Pascal Khoo Thwe, will help me understand better the country, its culture and what is at stake (even though the book is mostly about the dictature of 1988-1995, and a lot has happened in the country since then).
Therefore, I have mixed feelings. On the one hand, I am enjoying every aspect of this country and I don’t feel out of place being a tourist in Myanmar. And on the other hand, I feel really uncomfortable knowing that, a few dozen kilometers from me, people are suffering from war. Mixed feelings… But it is probably the same in many other countries (China, India…)

My Myanmar pictures

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s