1ère étape en Inde: Pondichéry / 1st stop in India: lovely Pondicherry

Je suis arrivée en Inde le 1er octobre et je suis allée passer 8 jours chez Nathalie et Tristan qui vivent à Pondichéry, dans l’état du Tamil Nadu.
J’ai été traitée comme une princesse et j’ai vraiment apprécié mon séjour chez eux. C’est toujours chouette de revoir ses amis, et encore plus à l’autre bout du monde! Et puis, j’ai pu jouer aussi avec Arthur (6 ans) et Hugo (3 ans).
Au delà de mon séjour chez mes amis, j’ai beaucoup apprécié cette ville au nom exotique: un vrai morceau de France paisible à l’autre bout du monde.
Ce qui m’a tant plu à Pondichéry:
– le calme de la ville blanche, ancien quartier français (très peu de klaxons): un vrai retour au calme après le chaos du pays
– les maisons très colorées si photogéniques (ça m’a un peu rappelé Cartagène) : de vraies cartes postales à chaque coin de rue
– les gens qui se baladent paisiblement en vélo, ou tuktuk jaunes
– les femmes très élégantes avec leurs saris colorés et leurs bijoux, et qui montent en amazone sur les scooters
Les “moments/expériences” qui m’ont beaucoup plu à Pondichéry:
– avant tout, passer du temps avec la famille Pelletier, découvrir leur nouvelle vie en Inde: je me sentais comme à la maison
– courir un 5km à 6h du matin le lendemain de mon arrivée, en regardant le soleil se lever sur la mer, puis en slalomant sur le parcours entre les tuktuks, camions, vélos, vaches (la circulation n’était pas coupée) et en évitant bouses et rats morts, le tout sous 30 degrés
– découvrir la ville et ses différents quartiers lors d’une visite guidée à vélo, de bon matin (7-9h): j’ai adoré le stop au marché!
– flâner dans le quartier tamoul en passant d’une rue qui grouille -partie hindou- à une rue très calme -partie musulmane
– me balader sur le bord de mer en observant “le tout Pondi” faire la même chose
– manger des viennoiseries françaises délicieuses à la boulangerie Baker Street (leurs pains aux raisins sont même meilleurs qu’en France)
– découvrir l’art des kolams, ces dessins -colorés ou non- tracés chaque matin à la poudre de riz devant les portes des maisons
– visiter les ruines et temples de Mamallapuram, puis profiter ensuite de la piscine bien rafraîchissante
– découvrir Auroville avec un local (l’oncle d’une amie y vit depuis 18 ans) juste à côté de Pondichéry : centre -secte?- où les habitants s’efforcent à appliquer la philosophie de “The Mother”, à savoir: vivre en paix et harmonie (en très très simplifié). Intéressant comme organisation et amusant en tous cas de voir ces hippies de tous âges et horizons se balader en moto.
A présent, cap sur l’Ouest du pays avec Mumbai, en repassant par Chennai, anciennement Madras (où je suis ce soir) pour prendre l’avion.

Mes photos d’Inde

I arrived in India on October 1 and I went to Puducherry to spend 1 week with some friends of mine who moved to India 2 months ago: Nathalie, Tristan and their kids Hugo and Arthur.
I felt like a princess and I really appreciated spending some time with them: it is always feels good to see some friends, especially on the other side of the world.
And beyond that, I also truly enjoyed the city of Puducherry, and namely:
– the quietness of the “ville blanche”, former French quarter: very few honking compared to the rest of what I have seen so far
– the very colorful houses and buildings (reminded me a bit of Cartagena): I wanted to take a picture of every single one
– the people circulating quietly, on their bicycles or just walking or in a yellow tutktuk
– the very colorful saris that women wear: they are always very elegant.
The moments / experiences I really liked in Pondicherry:
– first and foremost: spending time with my friends and discovering their new Indian life. Their place felt like home to me.
– running a 5k race at 6am the morning after I arrived. I got to see the sunrise, and then tried to make my way through the tuktuks, bikes, cows, and also cow poo and dead rats, while it was 90F outside
– discovering the city and its different areas during an early bicycle tour (7-9am): I loved stopping at the market and see the flower vendors
– wandering in the Tamoul area and go from a chaotic street -Hindou part- to a very quiet one -Muslim part-
– walking by the seafront and watching everyone do the same, still wearing their very colorful saris
– eating delicious French pastries at the Baker Street pastry shop: their raisin bun (escargot raisin as they call it) was better than the ones I eat in France
– discovering the Kolam art: these drawings -either white or full of colors- are drawn everyday in front of house doors with rice powder
– visiting the Mamallapuram ruins and temples, and then enjoying the refreshing swimming pool
– discovering Auroville with a local (thanks again Dale for introducing me to Don). It is a place -sect?- where people are doing their best to implement “The Mother”‘s idea to live in peace and harmony.
And now, I am heading West: I am flying tomorrow to Mumbai from Chennai (formerly Madras) where I am staying tonight.

My pictures of India

Advertisements

One thought on “1ère étape en Inde: Pondichéry / 1st stop in India: lovely Pondicherry

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s